Pas assez de biodiversité dans les emojis

Pour commencer l’année sur une note pas trop sérieuse (quoique…), vous apprendrez que des scientifiques ont appelé à une plus grande diversité de représentations d’insectes et de coraux dans les émojis.

L’équipe de scientifiques d’Italie, France et Finlande a évalué les emojis liés à la nature et aux animaux disponibles sur Emojipedia, un catalogue en ligne d’emojis, et a suivi leur évolution entre 2015 et 2022. Les résultats ont montré que les vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons osseux) sont surreprésentés parmi les emojis animaliers, constituant 76 % des emojis animaliers. En revanche, les arthropodes, notamment les insectes, les arachnides et les crustacés, étaient proportionnellement sous-représentés, et les vers plats ou ronds ne l’étaient pas du tout, alors qu’il existe plus de 20’000 espèces de tels organismes. Les auteurs notent que les émojis peuvent avoir un impact sur la perception du public de la biodiversité et de l’environnement.

Il y a cependant une lueur d’espoir, car la biodiversité des emojis augmente. « Les annélides ont gagné en représentation en 2020 avec l’ajout de l’emoji ver , représentant vraisemblablement un ver de terre, de même que les cnidaires (la famille des méduses et coraux), avec l’ajout en 2021 d’un emoji corail rouge  » constatent-ils 😉 .

Source : Biodiversity communication in the digital era through the Emoji tree of life

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *