Directives ChatGPT de 23 hautes écoles suisses

Dans les universités (et toutes les autres écoles !) du monde entier, les discussions vont bon train concernant l’utilisation de ChatGPT et outils d’IA similaires pour les examens et les travaux personnels d’étudiant·es. Dans ce contexte, la page Directives ChatGPT de 23 hautes écoles suisses (en allemand) tombe à pic. Elle rassemble les informations sur ce thème que Scribbr, un fournisseur de services d’aide à la rédaction, a collecté sur les sites de 23 hautes écoles suisses. Ainsi, au 23 octobre :

  • Dans 52,2 % des universités, l’utilisation de ces outils est partiellement autorisée.
  • Dans 26,1 % des universités, l’utilisation est généralement autorisée.
  • Dans 21,7 % des universités, il n’existe pas encore de directives ou celles-ci sont très floues.
  • Dans 0 % des universités, l’utilisation de ces outils n’est généralement pas autorisée.

Des liens vers les directives de chaque université permettent d’obtenir plus de détails si nécessaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *