Demande de compétences numériques dans le marché du travail suisse

Selon une étude scientifique de Adecco Group Swiss Job Market Index parue en avril 2022 et réalisée en collaboration avec le moniteur du marché de l’emploi suisse de l’Institut sociologique de l’Université de Zurich, les entreprises exigent désormais au moins une compétence numérique dans près d’une offre d’emploi sur deux (49%).

Nous nous sommes permis dans ce billet de reporter directement des parties de leur rapport de recherche qui présente et décrit de manière très claire les données récoltées. Nous vous invitons toutefois à aller prendre connaissance de l’entièreté de la publication présentée sur cette page Web.

L’étude distingue et décrit six types de compétences numériques que les pote »ntiels et potentielles candidate·es doivent disposer :

  • les compétences numériques de base (p.ex. savoir utiliser un PC et être familier des thèmes comme la transformation numérique) ;
  • gestion de contenus (p.ex. MS Office, Photoshop, HTML ou réseaux sociaux) ;
  • gestion de réseau, de système et de données (p.ex. connaître les infrastructures informatiques ou savoir utiliser des serveurs et des systèmes d’exploitation) ;
  • gestion numérique d’entreprise (p.ex. connaître les processus et les logiciels destinés à la gestion numérique des entreprises, p.ex dans les domaines des ressources humaines, de la comptabilité, etc.) ;
  • développement de logiciel (p.ex. Java, Python et C++) ;
  • technologies d’information et de communication spécifiques à la branche (p.ex. la conception assistée ordinateur, la commande numérique, la documentation de soins électronique, etc.).

L’analyse de la demande en compétences numériques dans les différents secteurs professionnels est révélatrice : les compétences numériques sont une condition d’embauche dans la majorité des métiers. Cela est bien montré dans le graphique ci-dessous :

ranking-digital img

(Source : https://www.adeccogroup.com/fr-ch/lavenir-du-travail/job-index/job-index-t1-2022/  )

Si les compétences numériques font avant tout partie des prérequis pour les métiers qui exigent un diplôme universitaire dans le domaine de l’informatique, notons également que d’autres secteurs professionnels académiques affichent une demande élevée en compétences numériques. Ainsi, dans les métiers du domaine des sciences naturelles (p.ex. physiciens·iennes, ingénieurs·eures et mathématiciens·iennes. etc.), 63% des offres nécessitent une compétence numérique et, dans les métiers du domaine de l’économie (p.ex. spécialistes du marketing et de la publicité, spécialistes techniques des ventes, etc.), ce chiffre est de 60%. Il est marquant de constater aussi que dans certains métiers non académiques, les compétences numériques sont fortement demandées, par exemple les métiers de bureau et d’administration, pour lesquels 65% des offres requièrent au moins une compétence numérique.

Bien sûr, les différentes compétences n’ont pas la même importance dans tous les métiers, comme le montre l’analyse de la répartition des compétences numériques à travers les secteurs professionnels. Néanmoins, les chiffres indiquent clairement que les compétences numériques de base sont celles qui sont le plus souvent recherchées dans la plupart des professions. Ils soulignent ainsi l’importance d’une pérennisation de la formation numérique au sein d’une institution universitaire comme la notre. C’est justement dans ce but que plusieurs offres de formations sont proposées dans le cadre du projet DigitalSkills@Fribourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.