Word vous encourage à utiliser l’écriture « inclusive »

Cela fait les titres de nombreux sites d’actualité français depuis quelques jours : la dernière version de Microsoft Word 2016 en français promeut l’écriture inclusive. Selon Microsoft, cela a pour but « d’éviter le langage genré qui peut être perçu comme excluant, méprisant ou stéréotypé ». L’exemple qui circule est celui de l’expression « tous les experts », que Word propose de remplacer par « toutes les expertes et tous les experts ». Tout cela provoque des réactions parfois très virulentes, certains parlant même de « totalitarisme » langagier (d’autant plus que le correcteur de Word utilise l’expression « Evitez … » à l’impératif). L’Académie française s’en est aussi mêlée, dans un communiqué précisant que « la langue française se trouve désormais en péril mortel » 😉

Un rayon d’espoir quand même : selon un sondage, 3 Français sur 4 se disent favorables à l’écriture inclusive.

A noter que le langage inclusif de Word ne propose pas l’utilisation du point-milieu, que les habitué·e·s de ce blog connaissent depuis longtemps, et qui pourrait d’ailleurs être intégré de base dans les futurs claviers d’ordinateurs.