Archives pour la catégorie moodle

Des vidéos pour intéresser les étudiants de la génération « Youtube »

James Cross, dans son article de blog sur te@chthought, propose cinq stratégies pour engager celle qu’il appelle la « Netflix Generation », en partant du constat que la vidéo est de plus en plus présente dans la vie des étudiants.
L’article propose entre autres d’intégrer des vidéos intéressantes dans les espaces de cours sur LMS, de filmer les cours et de les partager immédiatement, d’inciter les étudiants à devenir producteurs de vidéo, etc.

Cette vidéo du « Columbia Gorge Community College » montre comment insérer une vidéo youtube (« embed ») dans Moodle :

 

1. Sur le site de la vidéo, chercher s’il existe un code « embed ». Par exemple sur youtube : copier le code en allant sur l’onglet « Share » et ensuite « Embed », qui se trouve sous la vidéo. Pour la vidéo ci-dessus, ce sera par exemple:

<iframe src="//www.youtube.com/embed/avDwr3fgtls?rel=0" height="315" width="560" allowfullscreen="" frameborder="0"></iframe>

2. Dans le cours Moodle : sur n’importe quel champ avec l’éditeur de texte, il suffit ensuite de changer en mode « code HTML » et insérer le code de la vidéo à l’endroit voulu (et sauver les changements).

Moodle2_embedIframe

Petite astuce (trouvée sur le blog de avexdesigns.com) : pour que la vidéo adapte sa taille à celle de la fenêtre, on peut ajouter le code suivant à la place de celui proposé par youtube. Le lien après src= » est celui de la vidéo désirée :

<div style="position: relative; padding-bottom: 56.25%; padding-top: 30px; height: 0; overflow: hidden;">
  <iframe style="position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%;" src="//www.youtube.com/embed/avDwr3fgtls?rel=0" height="240" width="320" allowfullscreen="" frameborder="0">
  </iframe>
</div>

Cet article du blog edudemic.com porpose quelques sites où trouver des vidéos pour l’enseignement.

Chronique d’un examen fait avec Moodle

La session de février toute récente a été l’occasion de mettre en place un examen « entièrement » fait sur/avec Moodle. Je vous en donne ici la chronique.

L’examen est constitué de :

  • Les étudiants commencent avec un test-quizz rassemblant 25 questions ;
  • Les étudiants continuent avec une étude de cas dont les énoncés sont dans un document qui propose aussi une structure pour les différents aspects à documenter dans leur réponse qu’ils rendent comme un devoir.
  • Préparation de l’examen en équipe
    La plateforme Moodle a facilité la préparation de l’examen par le groupe de trois enseignants travaillant ensemble pour animer le module « Dispositif de formation » (ECTS, BA Sciences de l’éducation) : Bernadette Charlier, Pierre-François Coen et moi. Diverses réunions synchrones ont été faites en présence ou avec Skype et l’espace Moodle a été notre espace commun pour partager les résultats intermédiaires de cette préparation d’examen.

    Examen dans une salle PC
    Une salle PC (B230 de Pérolles2) a été réservée pour le jour de l’examen (grand merci à l’équipe répondant au mail locauxmis@unifr.ch). Ainsi les étudiants pouvaient disposer de :

  • une connexion Wifi facilitant l’accès à Secure-UniFR et Moodle ;
  • 20 PC que seulement 3-4 étudiants, sur les 34 présents, ont utilisés pour diverses raisons : ils n’avaient pas de PC personnel ; ils ne maîtrisaient pas l’accès au réseau Wifi ; une étudiante a eu un problème de virus avec son PC et une autre un bloc d’alimentation électrique déficient ;
  • de prises d’alimentation électrique pour leurs PC personnels : ces salles PC sont équipées, les seules à ma connaissance, de blocs de 5 prises par rangée de tables (il faut tout de même prévoir quelques rallonges supplémentaires).
  • Configuration du test dans Moodle

  • Le temps a été limité à 60 minutes : ce paramétrage permet un démarrage individuel du test mais une durée identique pour tous les étudiants. Les étudiants nous ont fait savoir que l’horloge du test en temps limité était stressante.
  • Une seule tentative était autorisée.
  • Dès qu’un étudiant commence le test, son nom apparaît dans le tableau des résultats du test avec l’horaire de début.
  • On a recommandé aux étudiants de cliquer régulièrement sur le bouton « enregistrer sans envoyer » (tout en bas des questions du test) afin que leurs réponses déjà données soient enregistrées dans le serveur Moodle pour éviter tout problème en cas, par exemple, d’une éventuelle coupure de courant.
  • A la fin des 60 minutes, Moodle enregistre automatiquement toutes les dernières réponses données, l’horaire de fin s’affiche ainsi que les notes pour chaque question (visualisation pour l’enseignant seulement) et l’étudiant passe automatiquement en mode relecture du test.
  • Le mode non adaptatif était sélectionné pour que les étudiants n’obtiennent pas de feedback sur chaque question répondue (le mode adaptatif convient plutôt à un test formatif)
  • Après être sortis du test, les étudiants peuvent revoir leurs réponses aux questions mais aucun feedback n’est donnée si ce n’est : « le test est terminé ».
  • Les questions sont mélangées pour que deux étudiants voisins, même dans une petite salle, n’aient pas les questions dans le même ordre => pas de triche
  • Facilité de gestion administrative de l’examen

  • Les cartes des étudiants présents ont été vérifiées conjointement avec la liste des noms des étudiants dans le tableau des résultats du test et la liste des étudiants inscrits à l’examen.
  • À la fin de l’examen, de façon analogue, les enseignants ont pu vérifier, avec le nombre de devoirs remis affiché, si des devoirs étaient encore manquants dans moodle et un message oral a été fait pour les étudiants ayant oublié de sauver leur travail dans la plateforme